27/07/2017

Au COEUR DU GOTHIQUE DES ORIGINES

 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Au  coeur  du  gothique

des  origines 

Avant tout, une brève plongée dans le contexte historique de l'apparition du genre Gothique...

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

extrait d'une étude ("Varia") de Maria do Nascimento Oliveira  

nuit_bleue.jpg 

le mensonge,

fléau de l'humanité

"Mentir est le propre des êtres humains.  Les animaux ne mentent pas, ils rusent.  La  plupart du temps, les êtres humains ne mentent que dans la mesure où ils peuvent justifier leurs mensonges,  ce qui leur permet d'en tirer profit  tout en restant  intimement convaincus de leur honnêteté, tout  préoccupés qu'ils sont par leur image."

                                                                                                          Fiodor  Dostoïevski

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

Explorer les arcanes du Gothique des origines

en compagnie de  Jane  Austen

"La curiosité pressait vivement Catherine d’ouvrir ce cabinet et de regarder dans l’intérieur, non qu’elle eût la moindre idée d’y trouver quelque chose de particulier. Mais d’après ce que Henri lui avait dit, cette découverte lui paraissait si singulière, qu’elle se figura ne pouvoir dormir sans l’avoir visité." .....

jane austen

..... "Elle plaça donc son flambeau sur une chaise, porta une main tremblante sur la clef, essaya de la tourner, trouva une forte résistance ; troublée, mais non découragée, elle tourna la clef de l’autre côté, le pène céda ; mais quelle étrange chose, la porte ne put s’ouvrir ! Émue, respirant à peine, elle s’arrêta un moment. Le vent faisait un bruit affreux, la pluie frappait avec violence contre les vitres, tout semblait con- courir à préparer Catherine à quelque effrayante découverte."   .....                      

                                jane_austen     l'_abbaye_de_northanger

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

Hippolyte Sebron      Intérieur d'une abbaye en ruine

.....   " Cet appartement se trouve à une extrémité du bâtiment ; elle y est conduite avec cérémonie par une Dorothée, ancienne femme de charge, qui lui fait monter plusieurs escaliers, parcourir de longs et sombres corridors, avant d’arriver à la chambre qui lui est destinée et qui n’a pas été occupée depuis vingt ans, dans laquelle est mort un cousin ou quelque autre parent… ; et vous ne seriez pas épouvantée et votre cœur ne battrait pas, si vous vous trouviez dans une chambre écartée, si haute, si obscure, apercevant sur une table noire placée dans un coin, une lampe répandant une lueur faible, vacillante, incertaine, sur des vieilles tapisseries représentant des figures de grandeur naturelle, sur un lit d’une étoffe vert-sombre ou d’un velours cramoisi, et de forme sépulcrale."  .....

Houghton_Castle_of_Otranto_blue.jpg

.....  "Elle s’était hâtée de se déshabiller ; elle se disposait à ouvrir sa malle pour y prendre ce qui était nécessaire à sa toilette, lorsque tout-à-coup ses regards tombèrent sur un grand et large coffre, posé à terre, à l’un des côtés de la cheminée. À cette vue, elle s’arrêta ; oubliant tout le reste, elle demeura immobile, les yeux attachés sur ce coffre. Une foule de pensées vinrent l’assaillir. Quelle chose étrange ! Devais-je m’attendre à en trouver de semblables ? Un grand coffre noir ! Que contient-il ? Comment est-il placé ici ? Il est derrière les autres meubles, comme si on eût voulu le cacher ! Il faut que je regarde dedans. Quoiqu’il m’en coûte il le faut et de suite pendant qu’il fait jour. Si j’attends le soir, ma lumière peut s’éteindre ! " .....

jane austen

..... "Elle s’approche, elle l’examine soigneusement. Il était de cèdre ; il était habilement travaillé en marqueterie de bois brun ; il était élevé à un pied de terre et posé sur un soutien bien sculpté. La serrure était d’argent noirci par le tems, à chaque angle il y avait eu de belles garnitures en argent ; mais il n’en restait plus que quelques morceaux ; au milieu du couvercle était un chiffre mystérieux du même métal. Catherine se baissa aussitôt pour l’examiner ; elle ne put parvenir à découvrir avec certitude aucune lettre, de quelque côté qu’elle le regardât ; elle ne put y découvrir un T… Ne devait-il pas lui paraître bien extraordinaire, que quelque meuble dans cette maison pût porter un autre chiffre ? Quelles étranges conjectures devait-elle faire ?"  .....

jane austen

(..... s'en suit la découverte d'un vieux manuscrit ..... )

jane austen

..... "Une sueur froide couvrit son front, le manuscrit tomba de ses mains, elle se traîna vers son lit sur lequel elle se jeta avec précipitation, elle mit sa tête sous la couverture, et resta quelque temps dans les angoisses de la terreur. Le sommeil était ce à quoi elle pensait le moins : comment, en effet, pouvoir dormir quand on est agité par une curiosité si naturelle, par des sentiments si forts, si pénibles, si contraires au repos. De plus, l’orage était si effrayant ! Jamais elle n’avait craint le vent. Mais alors chaque bouffée lui paraissait être soufflée par quelque intelligence malfaisante." .....

 jane austen

….."L’ouragan continuait et occasionnait dans le bâtiment divers bruits encore plus effrayants pour elle que celui du vent. Elle entendait tantôt l’agitation des rideaux de son lit, tantôt le bruit que faisait le verrou de sa porte, comme si quelqu’un cherchait à entrer dans la chambre, tantôt de sourds murmures dans la galerie ; plus d’une fois son sang fut glacé, parce qu’elle croyait entendre des gémissements." …..

jane austen

Au coeur du gothique des  origines

"Plus clairement que jamais il voyait maintenant que l'art,

toujours et sans trêve, a deux préoccupations.  

Il médite inlassablement  sur la mort et par là,

inlassablement, il crée la vie.  Le grand art, l'art véritable,

celui qui s'appelle l'Apocalypse et celui qui la complète."

                             Boris Pasternak      Le Docteur Jivago

en compagnie d'auteurs russes prestigieux

jane austen

Dominique Mertens          La Chute de l'homme  

jane austen

"Et alors, il se la représenta, agenouillée devant l'image,

les mains désespérément jointes et tendues...

- Qu'a-t-elle donc ?  

A quelle invincible passion est assujetti son coeur ?  

Pourqui donc ce coeur est-il devenu une inépuisable fontaine de larmes ?"

Fiodor Dostoïevski      L'Esprit souterrain

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Supplication       

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Et, peu à peu, voilà qu'on avait coupé les ailes de cette âme née libre et maintenant incapable de prendre son essor vers la vie vraie..."

Fiodor Dostoïevski        L'esprit souterrain

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens           Floraison de l'Arbre de Vie

"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence,

alors tais-toi"

                                                                                    proverbe arabe

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"L"amour !  Mais c'est tout au monde, c'est le plus précieux des diamants, c'est le trésor des vierges !  L'amour !  Pour le mériter il y en a qui donnent leur âme, leur vie...

Mais maintenant, ton amour, que vaut-il ?  

Tu t'es vendue toute entière.  Quel niais viendrait parler d'amour où tout y est permis sans amour ?  

Mais quelle pire offense que celle-là pour une femme ?"

Fiodor Dostoïevski       L'Esprit souterrain

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Stupéfaction      

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 Tandis qu'un ange rayonnait

Et dans l'Eden penchait sa tête,

Sur l'abîme infernal planait

L'Esprit ténébreux des tempêtes

Qui dit : "Pardonne, ange pieux,

En te voyant dans ta lumière,

Je n'ai pu tout haïr aux cieux,

Ni tout mépriser sur la terre."

Alexandre Pouchkine      L'Ange

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

guillaume_geefs_lucifer

 

Adieu    

(poème de Alexandre   Pouchkine)

Je m’enhardis une dernière fois
a caresser en esprit ton image,
usant toute ma force à raviver un songe,
me complaisant, non sans chagrin ni craintes,
à évoquer ce qui fut notre amour.
Nos années fuient, nos années vont changeant
et changent tout, et nous changent nous-mêmes.
Pour moi qui te chantais hier encore,
Tu es voilée d’une ombre sépulcrale,
Pour toi l'ami d'hier n'est plus qu'un feu éteint.
Accueille, ô ma compagne pour toujours distante,
ces adieux que t'adresse mon cœur,
comme ferait une épouse endeuillée
ou un ami qui étreint son ami
sans dire un mot au seuil d'une prison.

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

maria_-arkhipova_from_the_russian-gothic_band  arkona (Аркона)

Мари́я Архипова known by her stage name as

Masha Scream  (Маша Крик)

au cœur du gothique des origines

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 image du film La Couleur de la grenade  du réalisateur arménien Sergueï Paradjanov

Սարգիս Հովսեպի Պարաջանյան

 "Or, je suis maintenant certain que c'est précisément parce que j'avais honte de la regarder que s'alluma soudainement un sentiment imprévu : le sentiment de la domination, et de la possession.  Mes yeux s'enflammèrent passionnément, je serrai avec force les mains de Lisa dans les miennes...

Comme je la haïssais en ce moment !  Mais comme cette haine m'attirait étrangement vers elle !  La haine doublait l'amour, et cela ressemblait presque à de la vengeance."

Fiodor Dostoïevski      L'Esprit souterrain

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

image du film La Couleur de la grenade du réalisateur arménien  Sergueï Paradjanov

Սարգիս Հովսեպի Պարաջանյան

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"-  Un aumônier, mon oncle, un ecclésisatique !

-  Ah ! oui, oui !  Chapelain !  Je sais : je me 

rappelle !  J'ai lu quelque chose là-dessus dans Radcliffe.  

Il y en a de différents ordres... Des bénédictins je crois ? ...

Y a-t-il des bénédictins ?"

                                              Fiodor Dostoïevski         Carnet d'un inconnu

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 masha_scream  from arkona  (Аркона)

au cœur du gothique des origines

"Car, pour une femme, c'est dans l'amour qu'est toute résurrection, tout salut de n'importe quel naufrage.  C'est par l'amour et seulement par l'amour qu'elle peut être régénérée."

Fiodor Dostoîevski         L'Esprit souterrain

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 Sergueï Paradjanov       image du film Sayat Nova

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Arbre de vie, arbre de connaissance     

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

RUSSIE      Россия

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

poème d' Alexandre Blok  (1880-1921)

C'est la Russie et sa misère 

Ses chants emportés sans retour

Par le vent, ses grises chaumières...

Russie, ô mon premier amour !

 

Je porterai ma croix sans plainte,

Fier et certain de ta grandeur...

Ah ! livre ta beauté sans crainte

A l'un de tes ensorceleurs ! 

 

Qu'il te trompe, qu'il te séduise,

Tu ne peux te perdre ou mourir !

Tes traits pourtant vont s'assombrir

Par le chagrin que tu maîtrises.

 

Qu'importe encore une autre peine ?

Dans ton fleuve ce n'est qu'un pleur !

Rien n'est changé... Forêts et plaines...

Et sur ton front un châle à fleurs.

 

Plus rien, plus rien n'est impossible,

Ma longue route n'est plus rien,

Quand ton regard irrésistible

Brille parfois sur mon chemin,

Et quand, dolent et monotone,

Le chant de mon cocher résonne.

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

parcourir ensemble

le long chemin

qui mène

au

gothique

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Ah ! ces images familières !

Toujours les talus, les brouillards,

Le bruissement des clairières,

Un peuple affamé sans espoir...

Ah ! ce pays combien sévère !

Libre espace sans liberté...

Des champs monte une voix amère :

"Meurs avec moi sans hésiter !"

Voici de mortelles menaces,

Voici des cris désespérés,

Des sanglots, des plaintes qui passent

En des messages éplorés.

Toutes les morts inassouvies

Sans arrêt volent dans le vent ;

Dans la steppe, on fauche les vies,

Dans la steppe, on fauche les gens.

Terre glacée, plaine mortelle,

Pays maudit, pays du froid,

Mère, ô Russie, patrie cruelle,

Qui s'est ainsi moqué de toi ?

poème d'André Biely (1880-1934)

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Reviens à toi, vieux monde, entends-moi, je t'appelle

Au bonheur, au travail, au bien !

Sur la lyre barbare une voix fraternelle

La dernière fois te dit : "Viens !"

(extrait du poème d'Alexandre Blok,  Les Scythes)

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

alexandre_blok_poème

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jan_vogtherr       l'adultère

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

un ermite au coeur de la forêt russe

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

  •                                               vladimir_maïakovski      j'_aime

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

- "Dis-moi, mon ami, fils de paysan, avec qui as-tu volé, avec qui as-tu fait le brigandage ?  Avais-tu beaucoup de complices ?

- Je te dirai toute la vérité, ô Tsar orthodoxe, mon espoir.  L'entière vérité, c'est que j'avais quatre complices : le premier c'était la nuit noire ; le deuxième c'était mon poignard en acier de Damas ; le troisième c'était mon bon coursier ; et le quatrième mon arc bien tendu ; mes envoyés c'étaient mes flèches bien acérées.

Alors le Tsar orthodoxe dira : Salut à toi, mon ami, fils de paysan qui a su voler et qui a su répondre !  Pour te récompenser, mon fils, je t'offre une grande construction en bois au milieu d'un champ : deux poteaux réunis par une solive."  

                                                                  Alexandre Pouchkine        La Fille du capitaine

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

un long, difficile et obscur chemin

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

vladimir_soloviov_poème

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Grâces bienfaisantes, venez à mon secours ; toi, Passé aux traits riants, et toi, brillant Avenir, avec ta corne d'abondance, montrez-lui dans vos miroirs les joies du ciel, quand notre pied fugitif échappe à ses bras avides...  C'est ainsi qu'assauts après assauts, sans relâche j'attaquerai cette vie fragile, jusqu'à ce qu'enfin la troupe des furies la livre... au désespoir !    Triomphe !  Triomphe...  Mon plan est établi..."

                                                                       Friedrich Schiller      Les Brigands

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Diebold  Lindenschmidt

héros de mon roman

"Dans ses yeux je voyais ma mort"

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"L'Homme a peur de la mort parce qu'il aime la vie, voilà comme je comprends la chose, observai-je, et la nature l'a voulu ainsi."

                                              Fiodor Dostoïevsky        Les Démons (ou Les Possédés)              

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

Dominique Mertens          Gisante       

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

au cœur du gothique

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"C'est une lâcheté greffée sur une imposture, répliqua-t-il avec un regard flamboyant.  La vie est une souffrance, la vie est une crainte, et l'homme est un malheureux.  Maintenant l'homme aime la vie parce qu'il aime la souffrance et la crainte.  C'est ainsi qu'on l'a fait.  On donne maintenant la vie pour une souffrance et une crainte, ce qui est un mensonge.  L'homme d'à présent n'est pas encore ce qu'il doit être.  Il viendra un homme nouveau, heureux et fier.  Celui à qui il sera égal de vivre ou de ne pas vivre, celui-là sera l'homme nouveau.  Celui qui vaincra la souffrance et la crainte, celui-là sera dieu.  Et l'autre Dieu n'existera plus."

                                             Fiodor Dostoïevsky       Les Démons (ou Les Possédés)

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertensjohannes_sadeler_matinianus 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Je languis, je suis triste…  

(poème de Michel Lermontov)

Je languis… je suis triste…  A qui tendre la main

Quand l'âme est en proie à l'orage ?

Désirer !  A quoi bon ces désirs toujours vains

Tandis que s'enfuit le bel âge ?

L'amour ?  Aimer qui donc ?  Pour un si bref instant ?

Aimer toujours est impossible.

La douleur et la joie en nos cœurs inconstants

Vite deviennent invisibles…

Les passions ?  Leur mal disparaît tôt ou tard,

Quand la raison prend la parole ;

Et lorsque sur la vie on jette un froid regard,

Quelle farce futile et folle…!

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

hans_burgkmaier_l'_ancien_amants_surpris_par_la_mort

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

  Господи, помилуй 

Gospodi, pomiluj

Seigneur, aies pitié

 au cœur du gothique

Le chant de la dernière rencontre   

(poème de Anna Akhmatova)

Ma poitrine semblait étroite,

Mes pas légers étaient pressés,

Et, distraite, j'avais passé

Mon gant gauche sur ma main droite.

 

Que de marches !... Qu'elles sont dures!

Elles n'étaient pourtant que trois…

Dans les érables passe un murmure,

Passe et me dit : "Meurs avec moi!"

 

"Inconstant, cruel, monotone,

Le sort m'a comme toi meurtri."

Et je répondis à l'Automne

- Avec toi je mourrai, chéri-

 

Je me tournais vers la maison

Obscure, et vis que dans la chambre

Brillaient encore des bougies d'ambre…

Rencontre ultime, et sa chanson !

J'entends dans un bruissement

D'arbres, une voix inconnue

Me disant : "Qu'es-tu devenue,

Et de toi que fit ton amant ?

 

"Il te voue aux langueurs amères,

Aux poisons d'amour sans espoir ;

Qu'elles sont lourdes tes paupières,

Comme passées au crayon noir !

 

"Tu prétends avoir bonne mine,

Mais sembles sortir d'un cercueil !

D'ailleurs, je sais qu'en ta poitrine

Ton cœur ne tient que par orgueil !"

 

Je dis au calomniateur :

"Tais-toi donc, tais-toi, noir vautour,

Il m'est soumis de tout son cœur,

Amoureux de moi pour toujours."

 

Mes mains se crispent sous mon voile :

"Pourquoi donc as-tu l'air si pâle ?"

Parce que je l'ai, hier soir,

Grisé d'un âpre désespoir.

 

Sa bouche se tordit, amère,

Puis il sortit en chancelant ;

Sans voir la rampe, je descends,

Et cours à la porte cochère.

 

Je lui crie, haletante : "Arrête !

Je vais mourir, si je te perds !"

Il me dit, en tournant la tête :

"Ne reste pas au courant d'air !"

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

johannes_sadeler           melancholicus

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Protège-moi, Seigneur,

car il y a  grand péril

à parcourir ce chemin-là !!

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Au détours du chemin,

soudain,

une épouvantable rencontre 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens           Au coeur de l'Alsace       

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 Andrew Best    les brigands

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Alphonse Léon Noël        dispute de brigands

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Bartolomeo Pinelli        Brigands         

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Bartolomeo Pinelli       Brigands

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

au coeur du gothique

sur les traces de

Friedrich Schiller

 "Regardez ces quatre bagues précieuses que je porte à cette main...   

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Ce rubis, je l'ai tiré du doigt d'un ministre que j'ai terrassé à la chasse aux pieds de son prince.  Par ses viles flatteries, il s'était  élancé des bas-fonds de la populace jusqu'au rang de premier favori ; il s'était élevé sur les ruines de son voisin, et des torrents de larmes, de larmes d'orphelins, l'avaient mené jusqu'au pied du trône."

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Ce diamant, je l'ai ôté à un financier de la  Cour , qui vendait au plus offrant des charges importantes, des honneurs dûs à de longs services, et qui repoussait du seuil de sa porte le patriote attristé."

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Je porte cette agate en l'honneur d'un moine de ton espèce, que j'ai étranglé de ma propre main, après l'avoir entendu pleurer en chaire la décadence de l'Inquisition...  Je pourrais te faire encore plus au long l'histoire de mes bagues, si je m'étais déjà repenti d'avoir parlé à qui n'est pas digne de m'entendre."

                                                            Friedrich Schiller     Les Brigands  (die Räuber)                  jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

le brigandage, thème majeur du gothique des origines

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 Dominique Mertens           Au coeur de l'Alsace 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Partagée       

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Dominique Mertens          Au coeur de l'Alsace        

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 Les Brigands (Die Räuber, en allemand) est la première pièce de Friedrich von Schiller. C'est l'une des œuvres emblématiques du mouvement littéraire allemand Sturm und Drang. Elle a été créée le 13 janvier 1782 à Mannheim, où elle fit une forte impression.

La pièce met en scène le comte Maximilian von Moor et ses deux fils, Franz et Karl. Maximilian aime profondément Karl, élève rebelle mais charismatique tandis que Franz, le cadet, apparait comme un méchant froid et calculateur, qui complote pour dépouiller Karl de son héritage. La jalousie qu'éprouve Franz pour son frère le pousse à mentir à son père sur le comportement de Karl, parti étudier à Leipzig. Face aux accusations de vols et de luxure, Maximilian répudie son fils. Cette nouvelle conduira Karl à former, avec ses amis, un groupe de brigands et, à travers cette troupe, remettre en question les notions de légalité et de légitimité. Le développement de la pièce révèle la complexité des motifs de Franz, ainsi que de la complexité de l'innocence et de l'héroïsme de Karl.

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

L'écrivain russe Fiodor Dostoïevski assista à une représentation de cette pièce à Moscou, alors qu'il n'était âgé que d'une dizaine d'années. La pièce le marqua fortement : « Lorsque j'avais dix ans, je vis à Moscou, une représentation des Brigands de Schiller avec Motchalov, et je vous affirme que l'énorme impression que je subis alors exerça une féconde influence sur mon univers spirituel. »

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

 frontispice de l'édition originale

"A l'écart des forêts et des lieux solitaires,

Bien loin de l'exercice et des soins militaires,

Ces infâmes voleurs vivent en assassins,

Et leur bras tout sanglant ne se plaît qu'aux larcins,

Tant ils sont possédés d'une cruelle envie

D'ôter aux voyageurs et les biens et la vie."

(note de Jacques Callot figurant sous la gravure reprise ici))

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

Jacques Callot   attaque d'une diligence par des brigands

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

Alessandro Magnasco          Le Repas des brigands 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

Le Chant des brigands    

 de   Friedrich SCHILLER   

 Voler, tuer, se battre, forniquer,

Voilà ce qui s'appelle passer son temps !

Demain nous serons pendus au gibet,

Amusons-nous donc aujourd'hui.

 

Nous menons une vie libre,

Une vie de délices.

La forêt est notre quartier nocturne,

Sous le vent et l'orage nous campons,

La lune est notre soleil,

Et Mercure notre dieu

Qui connait le métier.

 

Aujourd'hui nous nous convions chez les prêtres,

Demain chez le riche fermier ;

Et quant au reste, n'ayons-pas de souci,

C'est l'affaire du bon Dieu.

 

Et quand avec le jus de la grappe

Nous avons lavé notre gosier,

Nous avons de la force et du courage

Et nous formons un pacte fraternel avec l'esprit noir

Qui rôtit les âmes dans l'enfer.

 

Le gémissement des pères qu'on égorge,

Les lamentations des mères effrayées,

Les cris de la fiancée délaissée,

Sont notre bruit favori et notre joie.

 

Ah ! quand ils tremblent devant nous sous la hache,

Quand ils mugissent comme des veaux et tombent comme des mouches,

Notre œil étincelle,

Notre oreille est satisfaite.

 

Lorsque viendra notre dernière heure,

Le diable nous emporte !

Alors nous aurons notre récompense

Et nous graisserons nos bottes,

Sur la route un petit coup de vin généreux,

Et hourra ! hourra ! nous voilà partis !

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

"Et l'on appelle cette mort une flétrissure ! ... Eh bien ! Ne peut-on pas à tout événement avoir toujours dans sa poche une poudre salutaire qui vous expédie en silence à l'Achéron où il n'y a plus personne qui vous poursuive... ?"

                                                                         Friedrich Schiller     Les Brigands 

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

 "Si l'on pouvait frayer à la mort avide un chemin nouveau pour entrer dans le fort de la vie ?  ... Détruire le corps en déchirant l'âme... Ah ! Pour qui en serait l'auteur, quelle découverte !"

                                                     Friedrich Schiller        Les Brigands

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

illustrations pour les romans 

Le Mystérieux avertissement 

et 

Le Château de Wolfenbach

de  Eliza Parsons, écrivaine gothique  (1739-1811)

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"Et mon cortège alors regarde en arrière.  La ville ressemblait à Sodome et Gomorrhe.  Tout l'horizon n'était que feu, souffre et fumée ; quarante montagnes épouvantées renvoyaient dans la ville les grondements de la foudre et le bruit des hurlements de ces démons déchaînés."

                                                                                    Friedrich Schiller      Les Brigands 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

sodome et gomorrhe    

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

 johannes_heinrich_füssli           obéron

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

Thomas De Leu           éloge de la vie solitaire

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

Thomas De Leu       ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 L'Ermite

de la tombe mystérieuse

ouvrage posthume de Ann Radcliffe

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

en voici quelques extraits...

"Ce nom   ("ermite du tombeau")   provenait  d'un vaste mausolée de marbre noir qui s'élevait à côté de son ermitage. Ce tombeau, sans inscription, était placé sur quatre marches de marbre blanc, sa forme était pyramidale.  Au milieu d'une de ses faces, s'ouvrait une porte de bronze qui n'avait point de serrure ; une épée, fichée dans deux rainures, en faisait toute la défense, mais ce simple rempart était mille fois plus difficile à surmonter que les hauts créneaux des villes guerrières : nul homme n'eût osé concevoir l'idée d'approcher d'un lieu que le vulgaire croyait destiné à de profonds mystères et gardé par des puissances invisibles."   ......

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella

"La chambre dans laquelle il entra avait pour ornement une armure de chevalier complète ; sur une table grossière était placé un sablier, auprès d'une tête de mort et sur la muraille on avait écrit en trois endroits, avec des caractères sanglants, les mots épouvantables :  VENGEANCE ! "                              .....

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

" -  Si vous poussez un seul cri, vous êtes morte.

Madame Brown trembla, pâlit, se tut et Jackson continua.

- J'exige de plus que vous empoigniez cette corde et que vous vous laissiez glisser dans le caveau dont je viens de sortir.

- Comment ? fit madame Brown...

- Silence, répliqua Jackson, descendez ou je vous précipite.      .......

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

Voyant qu'il se disposait à effectuer sa menace, madame Brown se décida promptement à lui obéir.  Elle s'agenouilla, saisit la corde, regarda douloureusement Jackson dont le bras tendu lui montrait l'ouverture du caveau tandis que ses yeux étincelaient  de fureur, et la pauvre femme se laissa glisser avec l'idée qu'elle descendait dans son tombeau.  Quand elle fut en bas, elle s'écria d'un ton lamentable : Il faudra donc périr dans ce cachot !      .........

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"Il faudra donc périr dans ce cachot !" 

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 "Au milieu de vastes salles, je vis errer autour de moi une foule de spectres livides ; dans leurs yeux éteints et profondément enfoncés se peignaient leurs sombres douleurs ; leur figure paraissait recouverte d'un parchemin desséché, jauni par le temps, et exactement collé sur les os.  Leur corps n'était plus qu'un squelette, et cependant leurs jambes, trop faibles encore, fléchissaient sous le poids léger de ce corps décharné."    .......

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"Bientôt après il est arrêté par une grille qui traverse le souterrain et à travers les barreaux il aperçoit une immense mécanique dont il ne peut concevoir l'usage."

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

Dominique Mertens          Arabella

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"Entre deux cylindres d'airin, creux et d'environ trois pieds de diamètre, est une énorme roue de fer armée sur la circonférence de vint quatre branches brisées dans le milieu par une charnière et portant à leurs extrémités une cloche d'airin."        .......

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"L'axe de cette cloche s'engrène avec un pignon à lanterne dont l'action paraît se combiner avec une quantité de leviers et de rouages qui se prolongent dans une large ouverture pratiquée à la voûte.  Au milieu de cette machine, s'agite un lourd balancier qui, par son mouvement oscillatoire, occasionne le bruit que Sir Charles a entendu au moment de son entrée dans le souterrain."    ......

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 "Ah !  Si tu n'as jamais aimé, si tu n'as pas profané le nom d'amour en prenant  l'erreur de tes sens pour ce sentiment sacré, plains les tourments que j'éprouvai dans cette nuit fatale."      .......

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

"Examinant avec effroi l'abîme où l'amour m'entraînait, ses bords me paraissaient couverts de fleurs, mais le malheur m'attendait au fond du précipice, et je n'apercevais dans l'avenir  que le désespoir et la mort."

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

le tome 1 de mon roman,

disponible aux Editions des Tourments 

en version imprimée et en version numérique

 jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

le tome 2 de mon roman,

disponible aux Editions des Tourments 

en version imprimée et en version numérique 

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites

 « Si vous détruisez l’amour, Éros,

le monde retombera dans le chaos.»

                                                              Mme de Tencin à Mme de Graffigny

       

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

         Joan Of Arc, maid of Orleans

Jeanne d'Arc, la servante d'Orléans

paroles de la chanson du groupe 

Orchestral Manoeuvres in the Dark

If Joan of Arc had a heart
Si Jeanne d'Arc avait un coeur
Would she give it as a gift
En ferait-elle cadeau
To such as me who longs to see
A quelqu'un comme moi, qui a très envie de voir
How a legend oughta be ?
A quoi ressemble une légende ?

Had dreams to give her heart away
Son rêve était d'offrir son coeur à quelqu'un
Like an orphan along the way
Comme un orphelin le long de la route
She cared so much
Elle s'en préoccupait tellement
She offered up her body to the grave
Que c'est à la tombe qu'elle offrir son corps

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

                

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

       "La vie isolée fournit une abondante pâture à l'avarice, qui, comme on sait, a une faim de loup, et est plus insatiable à mesure qu'elle dévore davantage."

                                                                                           Nicolas Gogol       Les âmes mortes           

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

                  ClaudeLorrain          Le Château enchanté      

illusions

 illusions

illusions

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music

"Plus elle vivait, plus elle étudiait la vie, et plus elle s'étonnait de l'aveuglement de ceux qui cherchent sur la terre la satisfaction de leurs désirs, de ceux qui souffrent, qui travaillent, qui luttent, qui se font mutuellement du mal à la poursuite de ce mirage insaisissable, imaginaire et plein de tentations coupables, qu'on appelle le bonheur  !"

                                                                              Léon Tolstoi          Guerre et paix

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

Joseph Wright of Derby

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

Walter Scott 

Sir Walter Scott et le Gothique

"Le baron de Ravenswood avait pour confesseur le père Zacharie, prieur de ce monastère ; il lui fit part de cette singulière intrigue ; et le  prieur en tira la conséquence que le lord était enveloppé dans les filets de Satan, et qu'il courait les plus grands dangers pour la sûreté de son corps et le salut de son âme.  Il représenta ces périls au baron avec toute la force de la rhétorique monacale et lui peignit sous les couleurs les plus effrayantes la sirène attrayante par laquelle il s'était laissé séduire, et qu'il représenta comme un habitant du royaume des ténèbres."

                                       Walter Scott          La Fiancée de Lammermoor

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

Il est arrivé à Walter Scott, tout comme à Fiodor Dostoïevski, de s'être rapprochés du genre Fantastique...

                               jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique                                          jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

                    

"Il me serait très difficile de raconter l'histoire de la transformation de mes convictions."

                                                                                    Fiodor Dostoïevski

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

la nonne sanglante

 

Salvator  Rosa

une nouvelle écrite par 

Ernst  Theodor  (Amadeus) Wilhelm  HOFFMANN

(1776-1822)

"Lorsque la réputation de Salvator  (Rosa) se fut répandue à Naples, à Rome, dans la Toscane et même par toute l’Italie, lorsque les peintres qui voulaient plaire devaient tâcher d’imiter le style étrange de son pinceau, à cette époque même de méchants envieux faisaient naître des bruits fâcheux qui devaient obscurcir la gloire divine de l’artiste. On prétendait qu’à une époque antérieure de sa vie Salvator avait fait partie d’une bande de brigands, et que c’était dans cette société maudite qu’il avait pris les originaux de 77 toutes ces figures féroces, fières, si fantastiquement costumées, qu’il plaça plus tard dans ses tableaux. On disait que les déserts sombres et affreux ! les selve selvagge, comme les nomme le Dante, où il s’était tenu caché, étaient fidèlement reproduits dans ses paysages. Mais ce qu’il y avait de pire, c’est qu’on soutenait qu’il avait été entraîné dans la terrible et sanguinaire conspiration tramée à Naples par le fameux Mas’Aniello, et l’on en racontait les particularités avec les plus petits détails.

Aniello Falcone, le peintre de batailles – c’était ainsi qu’on racontait la chose, – s’enflamma de fureur et de vengeance, lorsque les soldats espagnols eurent tué, dans une mêlée, un de ses parents. Il rassembla aussitôt une bande de jeunes gens audacieux, artistes pour la plupart, leur donna des armes, et les appela la Compagnie de la Mort. En effet, cette troupe répondit parfaitement à sa fatale dénomination. Ces jeunes gens parcouraient par bandes la ville de Naples, et poignardaient sans pitié tout Espagnol qu’ils rencontraient. – Ils pénétraient dans les asiles sacrés, et là ils tuaient sans miséricorde le 78 malheureux qui s’était réfugié dans ces lieux. La nuit ils se rendaient auprès de leur chef, le sanguinaire et frénétique Mas’Aniello, qu’ils peignaient à la lueur de flambeaux allumés, de sorte que bientôt ces portraits se répandirent par milliers dans Naples et dans les environs. On disait donc que Salvator faisait partie de cette bande meurtrière ; le jour il égorgeait, et la nuit il peignait assidûment. Un critique célèbre, Taillasson, je crois, a remarqué avec justesse que ses tableaux portent le caractère d’une fierté féroce, d’une énergie bizarre et d’une exécution sauvage. La nature ne se révèle pas à lui dans les charmes riants des vertes prairies, des champs fleuris, des bois odorants, des sources murmurantes, mais dans la terreur des rochers gigantesquement entassés, des arides rivages de la mer, des forêts désertes et inhospitalières. Ce n’est point l’haleine des vents du soir, ni le doux frémissement des feuilles ; c’est le mugissement de l’ouragan, le fracas de la cataracte, qui seuls se sont fait entendre à son oreille. En contemplant dans ses tableaux ces déserts, et les hommes d’un extérieur étrange et sauvage qui se glissent çà et 79 là, tantôt seuls, tantôt en troupe, les pensées sinistres se présentent d’elles-mêmes. On se dit : Ici se commit un meurtre ; là le cadavre sanglant fut jeté dans le précipice."

                                          (extrait de la nouvelle  Salvator Rosa)

jane austen,gothique,littérature gothique,ann radcliffe,fantastique,dessins gothiques,illustrations gothiques,dominique mertens,arabella,ermites,perturbator,gothic music,musique gothique,death music,blog gothique

 Salvator Rosa       Fragilité de l'Homme

Les commentaires sont fermés.