15/05/2016

NAITRE AU GOTHIQUE

 

naître  au gothique

c'est naître à la vie

  gothique,fantastique,mysticisme

       Dominique Mertens          L'Oeil de Dieu donne vie aux spermatozoïdes    

(détail de La Fresque de la Vie)     

 gothique,fantastique,mysticisme

Dominique Mertens          L'Oeil-de-Dieu        

 gothique,fantastique,mysticisme

     Dominique Mertns           La Migration des spermatozoïdes        

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           In utero        

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           In utero       

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           In utero    

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens          Le sablier-uterus        

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 

 Parcourons le journal d'une gothique,

extrait du chef-d'oeuvre  de Charles-Robert Maturin,

"Fatale vengeance", publié aux éditions José Corti,

notre fournisseur attitré de Gothique.

jose-corti.fr

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

  "Ce 1er avril"

"Il est minuit... tout se tait autour de moi... pas un souffle de vent, pas un murmure.  Et moi, au sein de ce repos de la nature, comment suis-je ,  Que suis-je ? ... Quel est ce trouble de mon âme que semble encore accentuer la paix qui m'entoure ?  Qui ai-je vu ?  Je n'en sais rien ; je ne veux pas prononcer son nom ; je ne veux pas penser à ce qu'il est.  Je ressens un tel bonheur !  Il n'y a place pour rien d'autre.  Mes sentiments m'appartiennent ; ils sont mon trésor secret.  La joie que je sens en moi est suave et caressante comme une belle journée de printemps.  Il n'y a personne d'aussi heureux que moi cette nuit... Sauf lui peut-être ?  Il est si beau ! ... Comment peut-on être à la fois bercée par une douce quiétude et secouée par la tempête ?  Mes esprits sont agités, mais mon âme est paisible..."                                                                                     (suite ci-dessous)

Charles-Robert Maturin        Fatale vengeance

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens          Naissance au gothique    

  

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           Naissance au gothique      

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

  littérature gothique,fantastique,amour

 Dominique Mertens          La dame sans espoir de retour        

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

  littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           La Femme est née de l'eau          

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

Viens...!!!

littérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

Viens...!!!

 

Et  prends-moi...!

littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

naître au gothique

c'est naître à la mort   

littérature gothique,fantastique,amour

 naître-au-gothique         encre de l'auteur

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

et

remonter le courant

de

 la Vie, cette vierge blanche

littérature gothique,fantastique,amour

 Dominique Mertens          Vierge blanche        

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

  et  de

 la Mort, cette vierge noire

 littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens          Vierge noire          

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

        "Que j'aime à voir la décadence

de ces vieux chasteaux ruinez                                   

                    """""""""""""""                         

Contre qui les ans mutinez

Ont déployé leur insolence !

Les sorciers y ont leur sabat ;

Les démons follets s'y retirent,

Qui d'un malicieux ébat

Trompent nos sens et nous martirent ;

Là se nichent en mille trou,

Les couleuvres et les hyboux.

L'orfraye, avec ses cris funèbres,

Mortels augures des destins,

Fait rire et danser les lutins,

Dans ces leix remplis de ténèbres.

Sous un chevron de bois maudit

Y branle le squelette horrible

D'un pauvre amant qui se pendit

Pour une bergère insensible ..."

marc-antoine-de-gérard-de-saint-amant         la-solitude

du sieur de Saint-Amant

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

"Les cheveux hérissez, j'entre en des resveries

De contes de sorciers, de sabaths, de furies ;

J'erre dans les enfers, je raude dans les cieux ;

L'âme de mon ayeul se présente à mes yeux ;

Ce fantôme léger, coiffé d'un vieux suaire,

Et tristement vestu d'un long drap mortuaire,

A pas affreux et lents, s'approche de mon lit ;

Mon sang en est glacé, mon visage en paslit,

De frayeur mon bonnet sur mes cheveux se dresse,

Je sens sur l'estomach un fardeau qui m'oppresse.

Je voudrais bien crier, mais je l'essaye en vain :

il me ferme la bouche avec sa froide main..."

 marc antoine de gérard de saint amant      les visions

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

"... Au travers  de ce feu puant, bleuastre et sombre,

J'entrevoy cheminer la figure d'une ombre,

J'entends passer dans l'air certains gémissements,

J'avise, en me tournant, un spectre d'ossements,

Lors, jettant un grand cry qui jusqu'au ciel transperce,

Sans poux et sans couleur, je tombe à la renverse."

marc antoine de gérard de saint amant      les visions

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 

malédiction !!!

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

Claudine

Guérin de Tencin 

 une des innombrables précurseures du genre littéraire gothique

 dont voici un extrait de l'adaptation de son roman  "Mémoires du Comte de Comminge " au théâtre par Baculard d'Arnaud 

sous le titre "Les Amants malheureux, ou Le Comte de Comminge" :

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 "un souterrain vaste et profond consacré aux sépultures de la trappe ; deux ailes du cloître, fort longues et à perte de vue, y viennent aboutir ; on y descend par deux escaliers de pierres grossièrement taillées et d'une vingtaine de degrés.  il n'est éclairé que d'une lampe.  au fond s'élève une grande croix, telle qu'on en voit dans nos cimetières, au bas de laquelle est adossé un sépulchre peu élevé, et formé de pierres brutes ; plusieurs têtes de mort amoncelées lient ce monument avec la croix ; c'est le tombeau du célèbre abbé de Rancé, fondateur de la Trappe.  Plus avant, du côté gauche, est une tombe qui paraît nouvellement creusée, sur les bords de laquelle sont une pioche, une pelle, etc.  Au devant  de la scène, dans un des côtés à droite, est une autre fosse.  Sur les ailes du souterrain, se distinguent de distance en distance, et à peu de hauteur de terre, une infinité de petites croix qui désignent les sépultures des religieux."

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

 malédiction !!!

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 

  littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

illustration de l'ouvrage de Baculard d'Arnaud,

" Le Comte de Comminges ou Les Amants malheureux"

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

"En disant ces derniers mots, le marquis sortit avec fureur de son cabinet.  Julia avait succombé à l'effroi de cette sorte de malédiction.  Ses jambes ayant cessé de la soutenir, elle était tombée à la renverse sur le parquet.  Seule et sans secours, ce ne fut qu'au bout de quelques heures qu'elle revint de son évanouissement.  Alors elle essaya de sortir de ce funeste cabinet, en s'appuyant tantôt contre un meuble, tantôt contre le mur."

anne_radcliffe       julia_ou_les_souterrains_du_château_de_mazzini

 littérature gothique,fantastique,amour

malédiction !!!

  littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 "Je m'avance, égaré, dans des plaines désertes :

De la destruction elles étaient couvertes,

Du fonds de noirs tombeaux, antiques monuments

J'entendais s'échapper de longs gémissements ;

Dans les débris épars de ces vieux mausollées,

Je voyais se traîner des ombres désollées ;

D'un lamentable écho ces champs retentissaient ;

Des monceaux de cercueils jusqu'aux cieux s'entassaient..."

Baculard d'Arnaud    

  Le Comte de Comminges ou Les Amants malheureux

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 

 

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 

 

 littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

 Dominique Mertens          détail de la fresque de la Vie 

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

illustration pour le roman de "emmeline_ou_l'_orpheline_du_château" 

de charlotte_turner_smith

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour

Dominique Mertens           détail de la fresque de la Vie

littérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amourlittérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

illustration pour le roman "emmeline_ou_l'_orpheline_du_château" de charlotte_turner_smith

                   

        littérature gothique,fantastique,amour                                             littérature gothique,fantastique,amour                                    littérature gothique,fantastique,amour                                                           

Et maintenant,

littérature gothique,fantastique,amour

      que se déchaîne

           le souffle de l'esprit...          

"Ida Munster, sorcière accusée de meurtre et de haute trahison,  apparais !  

Nous, les secrets vengeurs de l'Eternel,

nous te citons à comparaître devant le tribunal de Dieu

endéans les trois jours !"

christiane_bénédicte-naubert        herman_of_unna    

littérature gothique,fantastique,amour

littérature gothique,fantastique,amour                                          littérature gothique,fantastique,amour                                       littérature gothique,fantastique,amour

 littérature gothique,fantastique,amour

illustration pour"le_spectre_du_château", pièce de théâtre de matthew_gregory_lewis

 littérature gothique,fantastique,amour                                                     littérature gothique,fantastique,amour                                               littérature gothique,fantastique,amour

    littérature gothique,fantastique,amour

david_teniers       scène de sabbath_des_sorcières

 

 

accoucher !  accoucher au plus vite !!

 

littérature gothique,fantastique,amour,marc antoine de gérard de saint amant,guérin de tencin,baculard d'arnaud

"Apparais...!!!"

littérature gothique,fantastique,amour

               " Apparais...!!! "                        

                   

littérature gothique,fantastique,amour

                                                    

"Apparais !!!" 

                                                                                                                                                                                    

                                           

 

Commentaires

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ARTICLE

Écrit par : trafic organique | 18/09/2014

Les commentaires sont fermés.