23/10/2013

EROTISME GOTHIQUE

é r o t i s m e  g o t h i q u e

 

"Son beau visage présentait le même effrayant contraste que le décor.  Les joues arboraient de chaudes mais factices couleurs, tandis que les lèvres d'un violet pâle semblaient se flétrir au souffle corrompu qu'elles exhalaient.  Quant à la profusion inouïe de bijoux ornant la poitrine, elle jurait étrangement avec les gouttes de sueur froide, évocatrices d'une lente agonie, qui perlaient sur le front."

Charles-Robert Maturin      Fatale vengeance

l'amour est illuminationNB.jpg

L'amour est illumination        encre de Chine de l'auteur

(d'après l'oeuvre d'un artiste indéterminé)

"Après chaque coup porté, j'observais une pause afin qu'elle ne perdit aucun des gémissements du blessé.  L'infortunée !  Elle croyait que le déchaînement de sa passion désarmerait mon bras au lieu d'exciter ma fureur.  Quand elle comprit qu'il était inutile de crier tant et plus "grâce ! grâce !  grâce ! ",  sa frénésie ne connut plus de bornes.  Livide, les vêtements en désordre, elle courut comme une folle en tous sens, répétant comme un écho les plaintes de Verdoni, maudissant les assassins que peu auparavant ele implorait à genoux : "Démons !  Démons !  N'attendez plus que je m'abaisse devant vous.  Trêve de supplications et de larmes !  Frappez !  Oh !  Comment résister à pareille barbarie !"  Verdoni émit un dernier soupir.  "Ah !  Tout est fini.  Il est mort.  Ha !  Ha !  Ha !  Je me ris de vous maintenant.  Il est mort, il est mort !"

... (suite ci-dessous)...

Charles-Robert Maturin      Fatale vengeance

 femme gisante.jpg

 

érotisme,gothique,nebelhexë,hagalaz runedance

érotisme,gothique,nebelhexë,hagalaz runedance

érotisme,gothique,nebelhexë,hagalaz runedance

 

 ... Elle vacilla et s'effondra sur le corps.  Son coeur s'était brisé.  Je la touchai, elle était froide comme le marbre ; ses yeux étaient éteints, ses membres inertes ; son pouls avait cessé de battre.  Quand j'eus pris conscience qu'Erminia était morte, qu'elle était partie pour toujours, je ...  Non, je n'ai pas la force d'évoquer ces minutes affreuses.  Je m'élançai soudain hors de ces lieux d'abomination avec la brusquerie de qui s'efforce d'échapper à la destruction  -car partout autour de moi la destruction était à l'oeuvre."

Charles-Robert Maturin      Fatale vengeance

 Bernadette Soubirous  châsse.jpg

La châsse de bernadette-soubirou à Nevers

 érotisme,gothique,nebelhexë,hagalaz runedance

 la_neige_endeuillée        encre de l'auteur

  

 

à  suivre...

14:04 Écrit par Dominique Mertens dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : érotisme, gothique, nebelhexë, hagalaz runedance, blog gothique |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.