19/06/2011

UNIVERS GOTHIQUE

RIEN

de   si   certain   que

la MORT...

rien de si certain que la mort.jpg

la Mort nous dépouille de toutes choses

la mort nous dépouille de toutes choses.jpg

NIHIL

NEANT

RIEN

L'Envie cède à la Mort seulement...

l'envie cède à la mort seulement.jpg

La Mort nous égale tous...

la mort nous égale tous.jpg

La Mort, le Néant, la négation de tout...

 

la PASSION, antichambre de la MORT

"Si la COMPASSION n'est pas un sentiment voluptueux,

comment se fait-il que

RIEN ne nous bouleverse autant que

la BEAUTE souffrante ?"

Christophe Martin WIELAND

 NIHIL

NEANT

RIEN

OISEAU  DE  MALHEUR !!!!!

corbeau noir.jpg

"Hie muost du yn..."

"C'est là qu'il te faut aller"

(inscription sur une peinture de

Hans Baldung Grien)

"Wohin denn ich ?

"Es leben die Sterblichen von Lohn und Arbeit ; wechselnd in Müh und Ruh.

Ist alles freudig, warum schläft denn nimmer nur mir in der Brust der Stachel ?"

"Où suis-je alors ?  Les mortels vivent de salaire et de travail, alternant entre fatigue et repos. 

Si tout est joie, pourquoi n'y a-il que moi à ne jamais pouvoir dormir que dans le giron de la souffrance ?"

Friedrich Hölderlin

 

oiseaux de malheur.jpg

Oiseaux de mauvaise augure         encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

Chauve-souris.jpg

Hommage à un

maître du Fantastique,

Edgar Allan Poe,

auteur du poème

The Raven / Le Corbeau

le corbeau.jpg

Le Corbeau        encre de Chine de l'auteur, Dominique Mertens

 

La Complainte de la Blanche Biche         

Celles qui vont au bois, c'est la mère et la fille

La mère va chantant et la fille soupire.

Qu'a vous à soupirer ma blanche Marguerite ? 

j'ai bien trop d'ire en moi et n'ose vous le dire !

Je suis fille le jour et la nuit blanche biche.

La chasse est après moi, les barons et les princes.

Et mon frère Renaud qui est encore le pire.

Allez ma mère, allez bien promptement lui dire;

Qu'il arrête ses chiens jusqu'à demain midi.

Où sont tes chiens Renaud, et la chasse gentille ?

Ils sont dedans le bois, à courre blanche biche.

Arrête les Renaud, arrête je t'en prie !

Trois fois les a cornés, de son cornet de cuivre.

A la troisième fois, la blanche biche est prise.

Mandons le dépouilleur qu'il dépouille la biche;

Celui qui la dépouille dit :"je ne sais que dire ; 

Elle a le cheveu blond et le sein d'une fille !"

A tiré son couteau en quartiers il l'a mise.

En ont fait un dîner aux barons et aux princes.

Nous voici tous siets, hors ma soeur Marguerite.

Vous n'avez qu'à manger ; suis la première assise.

Ma tête est dans le plat, mon coeur aux chevilles.

Mon sang est répandu par toute la cuisine, 

Et sur ces noirs charbons mes pauvres os s'y grillent.

Celles qui vont au bois c'est la mère et la fille.

La mère va chantant et la fille soupire.

Qu'a vous à soupirer ma blanche Marguerite ?

J'ai bien trop d'ire en moi, et n'ose vous le dire !

blanche biche.jpg

Blanche Biche          encre de Chine de l'auteur

 illustration pour la chanson "Blanche biche" du groupe folk-rock Malicorne

 

feu02.jpg

 

Hausbuchmeister_Hochwildjagd.jpg

 Hausbuchmeister      Hochwildjagd

 "Seigneur, éloigne cette coupe de mes lèvres..."

(la Bible, paroles prononcées par le Christ au cours de sa Passion)

grunewald_madeleine.jpg

Mathias Grunewald        détail du rétable d'Issenheim

"L'amour me fait désirer

Et aimer si follement 

Que je ne puis espérer ou penser

Ou même imaginer 

Que le délicat et doux visage

Qui m'a fait succomber 

Pourrait me remplir de joie."

L'amour me fait désirer (extrait)  complainte de Guillaume de Machaut

 

MES.XX07.jpg

 "Ego te absolvo"

 Ego te absolvo.jpg

"Ego te absolvo"        encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

 main enserrant une croix.jpg

 

 ...TENTATION GOTHIQUE... 

 

 zurbaran moine yeux levés au ciel.jpg

Zurbaran       moine 

 un cavalier de l'apocalypse.jpg

 Albrecht Dürer      

les cavaliers de l'Apocalypse déferlent sur le monde où s'est répandue

la coupe de la colère divine

 l'apocalypse fléau.jpg

 Craignez, craignez Sa colère !!!

 

repentez-vous, car

la fin des Temps est proche !!!

l'ermite.jpg

L'exhortation de l'ermite      encre de Chine de l'auteur

 img881.jpg

Médiéval ?       Gothique ?  

Que de vies précieuses séparent ces deux époques,

et pourtant...

Le pas est vite franchi sur l'horloge du Temps...

horlogers.jpglivres saints.jpg

L'Heure  

Si j'avais dans ma vie une heure, une seule heure,

Où ce coeur, gémissant d'un souffle qui l'effleure,

Eût joui d'un plaisir   - si fugace fût-il -,

Pour ce furtif instant, pour cette brève joie,

Je reprendrais, moins triste et plus vaillant, ma voie,

Et, puisant de l'espoir dans ce bon souvenir,

Je dirais à mon coeur :  "Sois fort, tout va finir !"

Mais j'interroge en vain l'horreur de ma mémoire,

A chaque page, au livre amer de mon histoire,

Un mot s'épanouit comme une rouge fleur :

Malheur  - et puis Malheur !  - et puis encore Malheur !

(poème de Louis Duchosal dédié au peintre Ferdinand Hodler)

 

 

rien que les armes de WM.jpg

 

blason aigle WM.jpg

 

Wolfram Manteufel.jpg

 Wolfram Manteufel tête.jpg

Wolfram Manteufel buste début lanterne.jpg

Wolfram Manteufel dans la nuit la lanterne et plus.jpg

 Wolfram Manteufel dans la nuit avant dernier.jpg

Wolfram Manteufel dans la nuit.jpg

 

Wolfram Manteufel,

me voici...

 

tel que je me suis moi-même représenté

(encres de chine de l'auteur)

 Suivez-moi dans mes innommables pérégrinations 

 

SANG 

POUR 

SANG

Hemessen,_Jan_Sanders_van_-_Tarquin_et_Lucretia (1).jpg

Jan Sanders Hemessen        Tarquin et Lucretia

CALICE_GOTHIQUE__4b151e6c17ec9.jpg

sacrifice 1.jpg

Le sacrifice        encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

...............

Certains groupes gothiques on un sens particulier du rituel sacrificiel

 

 

 

livres saints.jpg

Médiéval ?       Gothique ?  

Que de vies précieuses séparent ces deux époques,

et pourtant...

Le pas est vite franchi sur l'horloge du Temps...

horlogers.jpg

L'Heure  

Si j'avais dans ma vie une heure, une seule heure,

Où ce coeur, gémissant d'un souffle qui l'effleure,

Eût joui d'un plaisir   - si fugace fût-il -,

Pour ce furtif instant, pour cette brève joie,

Je reprendrais, moins triste et plus vaillant, ma voie,

Et, puisant de l'espoir dans ce bon souvenir,

Je dirais à mon coeur :  "Sois fort, tout va finir !"

Mais j'interroge en vain l'horreur de ma mémoire,

A chaque page, au livre amer de mon histoire,

Un mot s'épanouit comme une rouge fleur :

Malheur  - et puis Malheur !  - et puis encore Malheur !

(poème de Louis Duchosal dédié au peintre Ferdinand Hodler)

 

merci Henri Lievens d'avoir illustré aussi admirablement les

Histoires maléfiques de Claude Seignolle (éd. Marabout)

 

rien que les armes de WM.jpg

 

blason aigle WM.jpg

 

Wolfram Manteufel.jpg

 Wolfram Manteufel tête.jpg

Wolfram Manteufel buste début lanterne.jpg

Wolfram Manteufel dans la nuit la lanterne et plus.jpg

 Wolfram Manteufel dans la nuit avant dernier.jpg

Wolfram Manteufel dans la nuit.jpg

 

Wolfram Manteufel,

me voici...

 

tel que je me suis moi-même représenté

(encres de chine de l'auteur, Dominique Mertens)

 Suivez-moi dans mes innommables pérégrinations 

Dans ses yeux.jpg

Dans ses yeux je voyais ma mort       encre de Chine de l'auteur ,

Dominique Mertens

"Mortem meam in oculis suis videbam"

"In seinen Augen sah ich meinen Tod"

créature rampante aux pieds de son maître.jpg

Amours histrioniques ?  Amours vampiriques ?   

encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

  3 succubes.jpg

 L'initiation de la succube        encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

Requeim for a vampire 077 forteressse.jpg

 ici, en ce  lieu ténébreux, siègea  le

Tribunal du Sang 

 

Belle.jpg

Portrait de femme portant une croix gothique        encre de l'auteur,

Dominique Mertens

"L'ayant trouvé inébranlable, elle le conjura

de porter sur lui une petite croix.

Cette croix, lui dit-il, a appartenu à ma défunte femme,

et comme elle a été baisée par le pape,

elle vous protégera contre le diable et les esprits."

Francis Lathom       La Cloche de minuit

à genoux, mécréants !!!

 l'ermite 2.jpg

Le prêche de l'ermite      encre de Chine de l'auteur,
dominique Mertens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/06/2011

Mon ROMAN GOTHIQUE

   Wolfram  Manteufel

       Wolf  ram      Mann         Teufel

                   Loup                 Homme            Diable

Wolf Man.jpg

Mi-homme, mi-bête       encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

 

 Un petit aperçu

de ce qui vous attend dans mon nouveau  roman...

toujours en cours d'écriture !!!

Wolfram délivre Adelheide NB.jpg

Délivrance          encre de Chine de l'auteur, Domiique Mertens

 2012-07-23 14-21-28_0091.jpg

gisant fracassé à même la peau de ce bas monde

" Tu enfanteras dans la douleur..."

tu enfanteras dans la douleur....jpg

l'accouchement     dessin à l'encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

Concevoir la Vie : un processus alchimique...

in utero.jpg

 

"Celui qui acquiert la Sagesse sera maître de l'Univers"

in utero    dessin à l'encre de Chine de l'auteur, Dominique Mertens

l'Amour est un feu...

img758.jpg

l'amour est un feu      encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

 

...qui ravage tout sur son passage

la chambre des mystères.jpg

 le mystère de l'amour        encre de Chine de l'auteur,

Dominique Mertens

 

MAIS...

cette citation

étonnemment

sulfureuse  :

" ...En particulier, je parvins à mépriser,

sinon à exécrer la beauté des femmes,

et à la considérer comme le plus grand piège

auquel est sujette l'humanité."

James HOGG      

Confession du pécheur justifié

...

"Pense à tout ce qui s'est passé aujourd'hui et dis-moi s'il n'y a pas d'autres infortunes que celles de l'amour !"

Horace Walpole     Le Château d'Otrante

...

 Cranach.jpg

Lucas Cranach         Vénus et Amour  gravure

 "Pour les amants, aucun plaisir n'égale celui de parler de leur maîtresse !"

Horace Walpole     Le Château d'Otrante

"...et je me consolai par la certitude que la vie du croyant, à mesure qu'elle avance, est marquée par le combat et par la souffrance."

James Hogg     Confession du pécheur justifié

 800px-Riemenschneider_Trauernde_Frauen_Detail assombri.jpg

 

664px-Riemenschneider_Trauernde_Frauen_Detail assombri 2.jpg

Tilman Riemenschneider     Femmes éplorées

 img806.jpg

la Main de Gloire

"J'y reconnus de sinistres mains brunâtres, desséchées et refermées sur elles-mêmes, l'index sentencieusement pointé..."

(Dans ses yeux je voyais ma mort, chap.11, p.435)

 dessins à l'encre de Chine de l'auteur

entrer des mots clefs

la crypte éclairée par les  Mains de Gloire