02/06/2010

l' ANTRE du VAMPIRE

 

 

« L’Antre du Vampire » est la mise en scène de tout un décor fantastique conçu au début des années 2000 pour un public de pré-adolescents à l’occasion des premières fêtes d’Halloween qui furent célébrées en Belgique. 

 L’Aventure débuta par un simple empilement de cageots solidarisés à l’aide de colle et de plâtre, et qui ébaucha petit à petit la silhouette massive d’un château fantastique au fur et à mesure de son agrandissement.  J’y perçai des ouvertures que je dissimulai par des tentures.  J’en garnis les murailles de hautes fenêtres murées, construisis des tours inaccessibles que je cernai de plateformes crénelées, forgeai des barreaux, et aménageai des salles.

 Il ne me restait plus qu’à peupler cette citadelle que je résolus d’entourer d’un vaste cimetière encombré de chapelles, de tombes et de croix. Lorsque je les eu façonnées dans l’argile, quelques succubes parmi les plus dévouées rejoignirent aussitôt la crypte où repose  pour l’éternité leur maître vampire, tandis que leurs compagnes se disséminèrent au coeur du cimetière, au service de leur seigneur, prêtes à séduire quiconque aurait l’imprudence de s’aventurer là…    

 La représentation pouvait commencer… !

100_1561.JPG
100_1582.JPG
100_1586.JPG
100_1561.JPG
100_1582.JPG
100_1551.JPG
 100_1555.JPG
100_1559.JPG
100_1576.JPG
 100_1575.JPG100_1565.JPG
100_1566.JPG
100_1569.JPG

...un cimetière rongé de solitude et hérissé à perte de vue de chapelles et de croix...

100_1570.JPG
944
 
938
 
 950
955
 
964
 
...des ténèbres immobiles, mais tout infestées d'immondes succubes !
 
1013
 
 974
 
 959
 
 982
 
1001
 
 100_1028
 
970
 
 970
 
971
 
1017
 
1035
 
 972
 
 1015
 
990
 
0986 
 
1037 
 
 
... et dans leurs yeux je voyais ma mort
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.